Frais de ports offerts à partir de 70€ de commande

Bardane

Mon premier se consomme couramment au pays du soleil levant sous le nom de gobo. Mon second est à l’origine de l’invention du Velcro. Mon tout est une plante aux nombreuses vertus médicinales bien connues…

Mon tout est...la bardane, dont nous vous faisons découvrir le profil étonnamment versatile !

Présentation générale de la bardane

La bardane est une plante bisannuelle de la famille des astéracées. Son nom “arctium” vient du grec “arktos” qui signifie ours, très probablement du fait des minuscules crochets présents à l’extrémités de ses bractées, ou feuilles, et qui s’accrochent aux habits et au pelage des animaux.

Les feuilles de la bardane sont légèrement velues sur leur face inférieure, et ont une forme de coeur, plus ou moins dentées. Elles peuvent atteindre les 71 cm de longueur. La bardane offre de juillet à octobre des fleurs tubulées pourpres. 

On retrouve la bardane dans le langage commun sous le nom de rhubarbe sauvage, tabac du diable, gratteron, ou encore herbes aux teigneux, en raison de ses propriétés médicinales. 

De la bardane dans votre assiette ?

Saviez-vous qu’autrefois on cultivait la bardane au jardin potager ? Il s’agit en fait d’un légume oublié qui était consommé couramment en Europe. Aujourd’hui délaissé dans nos contrées, les japonais l’apprécient encore au quotidien, sous le nom de gobo.

On mange les racines et les tiges de la bardane, une fois débarrassées de leur cortex. Elle a un goût proche de celui de l’artichaut, et une saveur plutôt sucrée.

Composition et propriétés médicinales de la bardane

On utilise principalement les racines et les feuilles de la bardane pour leurs vertues médicinales. Celles-ci regorge de principes actifs.

Du nitrate de potassium, de l’inuline et de l’arctigénine lui confèrent des propriétés anti cancer et anti tumorales. En effet, ces substances auraient un effet inhibiteur sur la croissance de certaines cellules cancéreuses. 

Elles ont également un puissant pouvoir détoxifiant. La bardane est reconnue pour ses vertus détoxifiantes pour le sang en particulier. Elle agit comme purificateur, et est utilisée à ses fins depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise notamment. Cette action pourrait s’expliquer de par la capacité de la plante à combattre les infections et les bactéries. 

Les polyènes et polyines présents dans la bardane sont à l’origine de ses propriétés antibactériennes. Pour cette raison, la plante est très souvent utilisée en cosmétique pour traiter les problèmes de peau comme l’acné, le psoriasis ou encore l’eczéma. 

Les nombreux antioxydants naturels présents dans toutes les parties de la plante (quercétine, lutéoline, acides phénoliques…) en font de plus un excellent anti inflammatoire. En application locale sur les zones cutanées à traiter, la bardane est réputée très efficace.

Mais sa richesse en antioxydant est également très utile pour lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané entre autres, et cellulaire en général. La bardane agit ainsi de manière préventive contre les maladies liées à la dégénérescence des cellules, comme les cancer, maladies inflammatoires, etc …

La bardane serait enfin excellente pour la santé sexuelle ! Elle permettrait en effet d’améliorer les fonctions et l’activité sexuelle.

L’efficacité de la bardane, prouvée ou non ?

Il existe de multiples études venant appuyer certains des usages traditionnels de la bardane.

Nous pouvons citer une première étude réalisée sur des patients atteints d’ostéoarthrite. Un traitement de 3 tasses de tisane de racine de bardane par jour leur a été administré pendant 42 jours, en plus d’un apport en glucosamine et en acétaminophène. Un deuxième groupe n’a pas reçu quant à lui les tisanes de bardane en complément du traitement standard. 

Les résultats ont montré que le taux de protéine C-réactive, un marqueur significatif de l’inflammation, a nettement diminué chez les personnes ayant eu recours à la bardane. Il est donc confirmé que la bardane réduit l’inflammation et le stress oxydatif (1).

De nombreuses recherches ont également été mené pour étudier les effets détoxifiants de la bardane sur le sang. Une méta-analyse a pu confirmer que la racine de bardane contient des composants qui ont pour propriété de purifier le sang, d’activer la circulation vers la surface de la peau notamment, ce qui vient appuyer la pertinence de l’usage de la bardane dans les traitements des problèmes de peau comme l’eczéma (2).

Les graines contiennent des agents directement antiinflammatoires qui ont aussi pour effet d’inhiber la croissance de certaines tumeurs comme le carcinome pancréatique, mais qui agissent aussi dans les cas de diabète ou de dermatites (3) (4).

Une étude chinoise s’est spécifiquement penchée sur les effets de la bardane sur le diabète. La plante aurait selon les résultats de cette recherche la faculté d’inhiber la production de glycation, élément connu pour constituer une des complications liées au diabète. L’action inhibitrice s’est d’ailleurs révélée beaucoup plus efficace que les traitements standards donnés au groupe témoin. Cette étude fait office de précurseur et a mis à jour une nouvelle propriété de la bardane, jusqu’alors inconnue (5).

Quant à l’action antimicrobiale et antibactérienne de la bardane, elle a été largement étudiée par les chercheurs. La bardane a la capacité de ralentir le vieillissement cutané et l’apparition des rides (6) et accélère le processus de guérison de la peau (7). 

Par contre, n’en déplaise à certains, les effets de la bardane sur la fonction sexuelle n’ont été étudié que chez nos amis les rongeurs ! Cependant, les résultats s’avèrent encourageants puisqu’une dose orale de 600 à 1200 mg/kg de poids corporel augmente significativement le taux de testostérone et le nombre d’éjaculations (8). A quand les recherches sur l’homme…?

Comment prendre la bardane ? Posologie et utilisation

Il existe différentes formes disponibles dans le commerce, pour celles et ceux qui souhaiteraient prendre de la bardane.

En décoction et tisane, il est conseillé de faire bouillir 3 à 6 g de feuilles et de racines dans ½ litre d’eau et de consommer cette boisson à raison de 3 tasses par jour. Il est même possible d’appliquer cette solution directement sur la peau.

Les extraits fluides sont à prendre à raison de 2 à 6 gouttes 3 fois par jour, et la teinture mère en dose de 1,6 à 2,4 g dans un verre d’eau, 3 fois par jour. 

Pour les gélules de bardane, le mieux est de suivre les indications du fabricant, qui peuvent varier en fonction des parties de la plante utilisées et des dosages des gélules.

Contre-indications et effets secondaires de la bardane

A ce jour aucun effet indésirable ou contre-indication majeure n’ont été décelé. Cependant, il est conseillé aux femmes enceintes et allaitantes d’éviter l’usage de complément alimentaire sans l’avis d’un médecin.

La bardane, précieux allié de notre peau

La bardane recèle de nombreux bienfaits pour notre santé, prouvés scientifiquement. Aujourd’hui son usage est plus souvent connu en cosmétique pour traiter les peaux dites “à problèmes”. Feu vert pour la bardane, une plante décidément bien accrocheuse !

  1. Effects of Arctium lappa L. (Burdock) root tea on inflammatory status and oxidative stress in patients with knee osteoarthritis Leila Maghsoumi‐Norouzabad  Beitollah Alipoor Reza Abed Bina Eftekhar Sadat Mehran Mesgari‐Abbasi Mohammad Asghari Jafarabadi
  2. A review of the pharmacological effects of Arctium lappa (burdock) Yuk-Shing ChanLong-Ni ChengJian-Hong WuEnoch ChanYiu-Wa KwanSimon Ming-Yuen LeeGeorge Pak-Heng LeungEmail authorPeter Hoi-Fu YuShun-Wan
  3. Metabolic profile of the bioactive compounds of burdock (Arctium lappa) seeds, roots and leaves
  4. Inhibition of advanced glycation end product formation by burdock root extract Darye Lee and Choon Young Kim
  5. Wang HY, Chen YP. Clinical observation on treatment of diabetic nephropathy with compound fructus arctii mixture. Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 2004 Jul;24(7):589-92.
  6. Knott A, Reuschlein K, Mielke H, et al. Natural Arctium lappa fruit extract improves the clinical signs of aging skin. J Cosmet Dermatol. 2008 Dec;7(4):281-9.
  7. Amish burn ointment and burdock leaf dressings: assessments of antimicrobial and cytotoxic activities. Rieman MT1, Neely AN, Boyce ST, Kossenjans WJ, Durkee PJ, Zembrodt JM, Puthoff BK, Kagan RJ.
  8. Effect of aqueous extract of Arctium lappa L. (burdock) roots on the sexual behavior of male rats Cao JianFeng, Zhang PengYing, Xu ChengWei, Huang TaoTao, Bai YunGui & Chen KaoShan BMC Complementary and Alternative Medicine