Livraison Offerte Aujourd'hui (France Métropolitaine)

Hespéridine

Saviez-vous que lorsque vous savourez une orange, vous procurez à votre corps bien plus que la fameuse vitamine C ? L’hespéridine dont nous allons vous parler en détails ici est un des composés principaux des agrumes et recèle des vertus méconnues...

Présentation générale de l’hespéridine

L’hespéridine est en réalité un flavonoïde, et plus précisément un citroflavonoïde, connu pour être un des principaux composants et agent actif présent dans les espèces citrus de la famille des rutacées. 

On retrouve un taux élevé d’hespéridine dans les agrumes en général, mais plus particulièrement dans les oranges, les citrons et citrons verts, la clémentine, le pamplemousse, pour n’en citer que quelques-uns.

C’est dans la peau et les parties membraneuses du fruit que la concentration en hespéridine est la plus élevée... de quoi commencer à boire son jus d’orange AVEC la pulpe !

Propriétés médicinales de l’hespéridine

L’hespéridine est un flavonoïde, c’est à dire un agent au fort pouvoir anti-oxydant. De manière générale, les antioxydants ont la faculté de protéger l’organisme des éléments polluants et toxiques (les fameux radicaux libres), et de favoriser le bon fonctionnement des cellules en général. Les antioxydants participent à prévenir les cancers, le vieillissement cellulaire et cutané, protègent le coeur…

Mais précisons les deux propriétés principales de l’hespéridine :

1/ Des vertus vasculoprotectrices

L’hespéridine renforce la perméabilité des capillaires, c’est à dire des vaisseaux sanguins, et augmente leur résistance. Antioxydants puissants comme nous l’avons déjà évoqué, ces flavonoïdes naturels capturent les radicaux libres à l’origine de la dégradation générale des cellules, dont notamment l’élastine qui se trouve au niveau de la membrane des vaisseaux sanguins.

Lorsque cette élastine est fragilisée, les risques de lésions vasculaires, d’hématomes, de varices etc... sont plus élevés. Cette action vasculoprotectrice de l’hespéridine s’avère bien entendu un atout majeur pour le bon fonctionnement du coeur.

2/ Des propriétés veinotoniques

L’hespéridine a une action inhibitrice des COMT (Catécho-O-Méthyl Transférase), qui sont à l’origine des problèmes de circulation sanguine, de jambes lourdes ou encore d’oedèmes. La dégradation des catécholamines par les enzymes COMT s’en voit réduite, ce qui a pour effet de faire remonter le taux de catécholamines dans l’organisme.

Parmi ces dernières, notons l’adrénaline et la dopamine, qui participent à la vasoconstriction des vaisseaux et à un bon retour veineux. Ainsi les oedèmes et les douleurs associées diminuent, grâce notamment à l’action anti inflammatoire locale de l’hespéridine, et le tonus veineux s’en voit nettement amélioré.

La combinaison des effets vasculo-protecteurs et veinotoniques de l’hespéridine lui confèrent une action anti-hémorroïdaire particulièrement efficace.

Mais cette substance est également prescrite pour lutter contre les bouffées de chaleur ou encore le syndrome prémenstruel.

La recherche scientifique sur les effets de l’hespéridine

Bien qu’à ce jour aucune étude n’ai encore été menée sur les humains en ce qui concerne les effets de l’hespéridine sur le coeur, la recherche scientifique a montré, sur les animaux, que ce flavonoïde naturel est particulièrement efficace en prévention aussi bien qu’en traitement face à des marqueurs de risques cardiovasculaires (1), (2).

Leur action antioxydante a quant à elle été étudiée récemment (3) et montre que l’hespéridine protège les cellules contre le stress oxydatif à l’origine de certains cancers, comme le cancer du foie par exemple.

L’action positive de l’hespéridine sur la circulation a été étudiée et a montré que grâce à une supplémentation dosée à hauteur de 500 mg par jour, la circulation sanguine est améliorée de pas moins de 24,5% contre une diminution de 6% chez les personnes ayant reçu le placebo (4); (5).

Utilisation et posologie recommandée pour l’hespéridine

Dans la très grande majorité des cas un traitement à base d’hespéridine est recommandé à raison de 500 mg par jour, à prendre au moment des repas.

Utilisée à des fins veinotoniques, l’hespéridine peut être prise par voie orale mais aussi par voie locale, en crème, généralement sous forme de cure de 3 mois.

Contre-indications et effets secondaires

Les personnes sensibles ou allergiques aux agrumes ou ayant connu des antécédents avec l’utilisation médicale de l’acide ascorbique doivent se tenir à l’écart de l’hespéridine, qui peut causer des réactions allergiques pouvant aller jusqu’à anaphylaxie, potentiellement fatale.

L’hespéridine peut par ailleurs provoquer des réactions allergiques plus bénignes accompagnées de démangeaisons, urticaire ou gonflement du visage. Les personnes ayant une allergie au fructose connue devraient également éviter l’usage de l’hespéridine.

L’hespéridine, pour une bonne circulation

Les études scientifiques confirment ses propriétés, l’hespéridine, utilisée avec précaution et avec l’avis d’un professionnel de santé, favorise une circulation sanguine optimale. 

Capsule “bien-être au quotidien”

Que cela soit pour accompagner votre cure d’hespéridine ou prévenir les problèmes de circulation sanguine, notamment au niveau de vos jambes, quelques gestes simples peuvent grandement améliorer votre bien-être au quotidien !

  •  Pratiquez une activité physique régulière, aussi simple que la marche par exemple. 20 min minimum pour vous maintenir et faire circuler le sang !
  • Eviter les excès en alcool, café, tabac... qui, à trop forte dose surchargent l’organisme en toxines
  • Maintenez-vous à un poids de forme afin de ne pas surcharger votre organisme et vous alourdir
  • N’exposez pas vos jambes à la chaleur de manière prolongée, car cela favorise les problèmes veineux
  • Éviter les talons hauts au quotidien
  • Portez des vêtements amples
  • Massez-vous régulièrement les jambes pour favoriser le retour veineux.
  1. Abdel-Raheem IT, Abdel-Ghany AA. Hesperidin alleviates doxorubicin-induced cardiotoxicity in rats. J Egypt Natl Canc Inst. (2009)
  2. Selvaraj P, Pugalendi KV. Efficacy of hesperidin on plasma, heart and liver tissue lipids in rats subjected to isoproterenol-induced cardiotoxicity. Exp Toxicol Pathol. (2012)
  3. Bentli R, et al. Oral administration of hesperidin, a citrus flavonone, in rats counteracts the oxidative stress, the inflammatory cytokine production, and the hepatotoxicity induced by the ingestion of 2,3,7,8-tetrachlorodibenzo-p-dioxin (TCDD). Eur Cytokine Netw. (2013)
  4. Rizza S, et al. Citrus polyphenol hesperidin stimulates production of nitric oxide in endothelial cells while improving endothelial function and reducing inflammatory markers in patients with metabolic syndrome. J Clin Endocrinol Metab. (2011)
  5. Morand C, et al. Hesperidin contributes to the vascular protective effects of orange juice: a randomized crossover study in healthy volunteers. Am J Clin Nutr. (2011)